• +49 (2163) 98 98 337
  • Mitglied im Händlerbund
Fil de lin, 100% lin naturel ou coloré

Numéro d'article: SC25671

100% lin retors naturel ou coloré sur bobine

catégorie: Lin Chanvre et jute Fil d'abaca

Feinheit
coleur

Prix sur demande
Disponible actuellement

Il y a plusieurs références de ce produit. Merci de choisir la référence souhaitée.


La plante de lin :

Le lin (Linum usitatissimum), également connu sous le nom de lin commun, est une plante cultivée annuelle aux fleurs bleues ou blanches à cinq pétales.
Le lin est considéré comme la plus ancienne fibre textile, on a retrouvé des traces datant de 36 000 ans avant Jésus-Christ.
L'Europe est le berceau de la culture du lin, l'utilisation de la fibre y a ses racines.
Les deux tiers de la production totale de lin se font toujours dans les pays européens, sur environ 100 000 hectares. Le lin est une fibre dite libérienne, obtenue à partir des tiges de la plante de lin. 
On distingue la filature à sec et la filature au mouillé pour la production de fils de lin.
Avant le filage, les fibres longues sont réunies en un ruban, étirées plusieurs fois et mélangées à d'autres rubans (doublage) afin d'obtenir une qualité aussi homogène que possible.
Pour les fibres courtes, un voile plat est produit par cardage, puis réduit en un ruban. Ce ruban est peigné (peigné) afin de le débarrasser des anas et des fibres trop courtes. Le ruban est ensuite étiré et doublé comme les fibres longues. Les fibres courtes sont généralement filées à sec. Les fils qui en résultent sont à la fois rugueux et doux au toucher.

Caractéristiques du lin :
Le lin est une plante très frugale, mais elle a besoin de certaines conditions climatiques. La fibre se développe le mieux dans un climat maritime, avec son alternance constante de soleil et de pluie, associée à un vent fort.
Le lin préfère également les sols profonds et argileux.
Les conditions optimales pour la culture du lin se trouvent surtout dans les régions côtières du nord de la France et de la Belgique.
C'est là que sont produites les fibres de la plus haute qualité.
Chez Leitner Leinen, nous n'utilisons que des matières premières de production européenne. Comme nous utilisons sans exception des fils de lin de la plus haute qualité, nous nous procurons le lin exclusivement dans les meilleures régions de culture du nord de la France et de la Belgique.
La culture du lin en Europe est la plus productive au monde : un hectare de terre permet de produire du lin pour environ 20 000 km de fil ou 4 000 m2 de tissu.
Le savoir-faire développé au fil des siècles permet de produire des fibres de lin longues et irréprochables d'une qualité exceptionnelle.
L'ensemencement a lieu entre la mi-mars et la mi-avril.
La densité de semis joue un rôle important, car plus les plantes sont denses, plus la fibre est fine.
Les plants de lin atteignent jusqu'à un mètre de hauteur et fleurissent finalement en juin.
Lorsque les plantes sont pleinement développées, la récolte commence. Une particularité du lin est qu'il n'est pas coupé, mais extrait du sol par les racines. C'est ce qu'on appelle l'arrachage. Le lin est ensuite posé à plat sur le champ.
S'ensuit ce que l'on appelle le "rouissage" : l'alternance du soleil, de la rosée et de la pluie ainsi que les bactéries et les champignons du sol permettent de détacher les parties ligneuses des parties fibreuses. Les fibres sont liées aux parties solides du bois par des pectines, comme de la colle. Le processus de torréfaction dissout ces pectines et les différents composants peuvent ensuite être séparés les uns des autres.
Ce processus est entièrement naturel et ne nécessite aucun produit chimique ou autre auxiliaire. Au contraire, les substances nutritives qui se détachent des plantes pendant la torréfaction sont réabsorbées par le sol.
Une fois le stade de la torréfaction atteint, on procède à la récolte.
Une plante frugale et peu exigeante :
Le lin est une plante frugale et n'a donc que peu d'exigences en matière de fertilisation et d'entretien. L'utilisation limitée d'engrais et de produits phytosanitaires permet d'éviter la pollution du sol et de l'eau.
En outre, le lin ne nécessite pas d'irrigation artificielle.
Un autre point positif est qu'il n'y a pas de gaspillage dans l'utilisation du lin - chaque partie de la plante est utilisée. Outre les textiles, on en fait par exemple du papier et des nattes. Les graines de la plante sont comestibles et sont utilisées pour la production d'huile. D'autres produits sont le linoléum, les isolants et la litière.

Les fibres de lin sont en outre biodégradables et recyclables, ce qui les rend nettement supérieures au coton ou aux fibres synthétiques.